Quelques concepts-clés...


Imaginons ce que je nomme une Information-Mère, libre et non localisée (à la fois partout et nulle part). Lorsque cette Information contenant tous les possibles circule – selon un dessein qui lui est propre, inaccessible à la conscience humaine, elle génère un mouvement qui, à son tour, crée l'énergie, l'espace et le temps. Cette "énergie informée" – porteuse d'informations mais à ce stade encore hors des formes matérielles – se densifie en se déplaçant sur les lignes du temps. Ses différents niveaux de densifications engendrent toutes les formes connues et inconnues, visibles et invisibles. L'Information-Mère devenue énergies, temps, espace et matière engendre des univers multiples ou un univers à plusieurs dimensions.

Imaginons à présent qu’en ce qui concerne ce que nous appelons "notre univers", un type d’énergie issu de cette Information-Mère se soit déployé sur des fréquences et des vibrations particulières. Supposons maintenant que pour notre race actuelle (Homo Sapiens) et notre monde connu (ou supposé tel…), cette Énergie-Une se soit symboliquement donnée à voir et à connaître, d'abord par 8 "fréquences" particulières, puis 10 (*) puis 13 (12 + 1 connue des peuples anciens et gardée secrète par des  "initiés").


Chacun des 12 signes zodiacaux et des 13 signes constellaires est porteur et gardien d’une "coloration" spécifique, d'une fréquence donnée. Chacune de ces fréquences vibratoires étant issue d'une seule et même Grande Énergie Cosmique...

Selon la théorie de l’univers multidimensionnel ou celle des univers multiples, je pense que l’Être existe simultanément en diverses dimensions. Cette Entité Majuscule - existant hors du temps, immortelle et infinie - se déploie simultanément en de multiples vies, conformes à ses desseins particuliers. Cette Entité peut donc exister dans plusieurs dimensions, dans plusieurs  espaces-temps et dans différentes formes de vies. Ces vies ou incarnations existent toutes simultanément en divers points de l’espace-temps et peuvent communiquer entre elles au niveau quantique.

Afin de mieux comprendre, je vais comparer cet Être – information et pure énergie – à la lumière. Imaginez que cet Être se déploie dans de multiples dimensions exactement comme l’expérience du prisme disperse la lumière en un spectre de couleurs perceptibles par l’œil humain. Cette Entité peut être "bleue" dans une dimension et un espace-temps donnés ; rien ne permet d’affirmer qu’elle ne peut pas être simultanément "rouge" dans une autre dimension et un autre espace-temps…


Comme la physique quantique, cette approche pose donc la question de la multi-dimensionnalité de l’être humain, en tant d’expression subjective, quantifiée et quantifiable, observable et partielle d’une Entité Majuscule d’essence informationnelle, énergétique et spirituelle. Nous serions donc des êtres fondamentalement multidimensionnels soumis aux limitations de nos instruments de perception et d’interprétation du réel : corps, sens, cerveau, etc.

La physique moderne nous apprend que l’information est en elle-même indépendante de toutes les formes matérielles même si elle les "anime". Le Thème Natal est donc in-formation (entrée dans la forme, informé=UN-formé), représentation d’un instant T où l’énergie s’est diffractée puis "matérialisée" sous une forme particulière et un langage symbolique, extérieurement perceptibles et interprétables.


* le Zodiaque ancestral fut d’abord composé de 8 signes, puis 10, puis 12…